Logo
Symbole :   
  
Temps Réel | Créer un pseudonyme  |  Mes factures | English  

L'analyse technique selon Michel Carignan


      La crédibilité des volumes est souvent mise en cause par ceux qui ne les comprennent pas car ils comportent souvent des volumes sans importance sur les mouvements de prix qui viennent induire les analystes en erreur. Certaines fois ils sont valides et d’autres fois ils ne le sont pas. La cause provient du fait qu'ils ne proviennent pas tous d'acheteurs et de vendeurs agissant dans le feu de l'action. Le parquet étant un organisme règlementaire par où toutes les transactions doivent être acheminées et pas seulement les transactions faisant partie de la bataille entre les acheteurs et les vendeurs.
En effet, les transferts d'actions d'une compagnie à une autre, les échanges d'inventaires entre courtiers, les émissions et plusieurs autres sortes de transactions planifiées à l’avance, créent des volumes anormalement élevés et viennent mélanger les cartes. Une fois les volumes divisés par le nombre de transactions on peut confirmer ou infirmer la validité d’un volume anormalement élevé. La variation plus ou moins forte qu'on appelle volatilité est un autre facteur déterminant.
Les facteurs influençant les décisions des analystes techniques d'expérience sont nombreux. La direction du marché, la direction du secteur, la quantité de titres du secteur en mouvement dans la même direction en sont d’autres, sans parler des formules mathématiques mises au point par de grands mathématiciens et dont les pourcentages de réussites sont difficiles à mettre en doute.

Ce qu'est vraiment l'analyse technique

      L'analyse technique est l'art d'analyser le comportement de l'offre et de la demande créé par les acheteurs et les vendeurs envers les valeurs. Elle sert à déterminer la direction et la force des mouvements, à en mesurer l'amplitude et à évaluer le potentiel de continuité des prix à la hausse ou à la baisse.
En d'autres mots, c'est l'art d'observer l'action des acheteurs et des vendeurs afin d'identifier le scénario qui prend place. Car ce sont des scénarios et qu’ils sont tous répertoriés. L'analyse technique est une analyse comparative, quantitative et qualitative. Plus il y a de valeurs qui font la même chose et plus il y a de chances que le scénario prévu se produise.
      En fait, la partie théorique de l'analyse technique est très simple. Les formations ou patrons techniques ne sont pas si complexes en soit. Les cycles, les tendances, les résistances, les supports, le volume, le nombre de transactions, les signaux d'achat et les signaux de vente en composent le menu.
L'analyse technique sert à faire les bons choix mais surtout à choisir le bon moment. Ainsi, une des premières leçons de l'analyse technique est de ne pas acheter n'importe quoi, n'importe quand.
      Les graphiques viennent des cotes qui viennent des transactions qui viennent des décisions, qui viennent des institutions ou des investisseurs professionnels ou des investisseurs privés. L'analyse d'une valeur ne suffit pas. Pas plus que dans l'analyse fondamentale d'une compagnie. On doit en savoir le plus possible sur tout ce qui peut influencer l’avenir de cette compagnie. En analyse technique c'est pareil, ce que font les marchés et les autres compagnies du domaine est tout aussi important.
L'analyse technique est donc un amalgame de facteurs.
      C'est comme au golf. Il ne suffit pas de savoir frapper des balles au champ de pratique mais il faut connaître tous les différents aspects de la partie. Il faut comprendre les coups de départ, les coups d'approche, le jeu court autour des verts et le putting sur le vert, sans compter tous les coups qui doivent être improvisés dans des positions inhabituelles. Plus on apprend, plus on pratique et plus on s'améliore. Ce n'est ni magique et ni automatique car il restera encore et toujours à développer une discipline et à contrôler ses émotions.
      La compréhension de la théorie est la partie la plus facile... Mais il faut développer une attitude confiante. Il ne suffit pas d'analyser les cotes passées, il faut les connecter avec les cotes présentes pour anticiper l'avenir rapproché. Après avoir analysé, il faut prendre une décision et appliquer une stratégie définie au départ. Il ne reste plus, ensuite, qu'à la maintenir.

 

30 Août 2014 12:30
Les cotes sont différées de 20 minutes pour New York / Amex et de 15 minutes pour tous les autres marchés.
Les indices et les gagnants / perdants de la page d'accueil sont rafraîchis aux 4 minutes.
Technologie de cotation, données historiques et mises à jour quotidiennes fournies par DECISION-PLUS
Cotations fournies par DTN.
© DECISION-PLUS M.C. inc.    Déclaration de confidentialité    Termes et conditions    Publicité